Sénégal : Évaluation des services de santé reproductive adaptés aux adolescent(e)s/jeunes dans six régions

cover of senegal report in french

Au Sénégal, où plus de 60 % de la population a moins de 25 ans17, le gouvernement et la société civile ont mis en œuvre depuis le milieu des années 90 divers projets et programmes liés à la Santé Reproductive des Adolescent(e)/s et des jeunes (SRAJ) de 10-24 ans.

Depuis les années 1990, la SRAJ est de plus en plus reconnue comme une priorité par le gouvernement sénégalais et la société civile. L’engagement politique en faveur de la SRAJ est attesté par la loi sénégalaise de 2005 sur la santé de la reproductive, l’actuel Plan National de Développement Sanitaire-PNDS (2009-2018), les Politiques, Normes et Protocoles (PNP) nationaux en matière de santé reproductive, le Plan stratégique national pour la santé reproductive (2011-2015), le Plan d’action national pour la planification familiale (2012-2015) et le Plan stratégique national pour la SSRAJ (2014-2018). Ces documents de politique mettent en exergue l’importance d’assurer l’accès à l’information et aux services de santé reproductive (SR) pour les adolescent(e)/s et les jeunes à travers une approche multisectorielle.

Si l’engagement politique a contribué à réaliser certains progrès, les adolescent(e)s/jeunes sénégalais rencontrent encore de nombreux problèmes liés à la SR. Par exemple :

  • Au Sénégal, un tiers (33%) des femmes âgées de 20 à 24 ans étaient mariées avant l’âge de 18 ans, et plus d’une sur dix (12%) l’étaient avant l’âge de 15 ans.
  • Le taux de grossesse chez les adolescentes (15-19 ans) est de 78 pour 1000, avec un nombre particulièrement élevé de naissances chez les adolescentes des zones rurales.
  • Seulement 3% des adolescentes mariées (15-19 ans) et 12% des jeunes femmes mariées (20-24 ans) utilisent une méthode de contraception moderne.
  • Les besoin non satisfaits de contraception chez les jeunes femmes célibataires est de 70% et de 31% chez les jeunes femmes mariées.

OBTENEZ LE RAPPORT 

OBTENEZ LE RAPPORT DE SYNTHÈSE SUR LES RÉGIONS DE KAOLACKKÉDOUGOU, KOLDA, MATAMSÉDHIOU, ET SAINT-LOUIS